EN DEPIT DU MUTISME DE L'ETAT, LE CONSEIL DEPARTEMENTAL 63 FAIT AVANCER LE DOSSIER

Publié le par ENPA (Ensenble pour un Nouveau Pont sur l'Allier)

Depuis le dépôt de la demande préalable d'enquête à la DUP en juillet 2018, les services de l'Etat font preuve d'un mutisme incroyable.

La seule information qui ait filtré de la part du préfet Jacques Billant, interrogé en septembre par Bertrand Pasciuto, est le refus du projet par la DRAC au motif qu'il impacterait la zone archéologique de GONDOLE. Ce refus nécessiterait une étude juridique complémentaire.

Depuis septembre 2018 : POINT MORT !!! Plus aucune information ne filtre.

Néanmoins, le CD63 continue de faire avancer son projet. Il a voté le 19 décembre 2018 l'achat de 3ha de terrains à la SAFER dans le cadre du budget des routes 2019 et des mesures compensatoires prévues par la loi. A cette occasion, Bertrand Pasciuto menace d'une action sur le pont de Cournon si aucune avancée significative n'est constatée prochainement.

Enfin, nous n'avons toujours aucune réponse à nos courriers adressés à la Présidence de la République et à la préfecture du Puy de Dôme.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article