LES OUBLIES !!!

Publié le par ENPA (Ensenble pour un Nouveau Pont sur l'Allier)

Depuis le rejet, début 2019, par Madame la préfète du Puy de Dôme, du projet de contournement Sud-Est présenté par le Conseil départemental, riverains et usagers de la RD 212, sur l’axe Billom / Clermont-Fd, sont les oubliés des pouvoirs publics.

 

Un nouveau tracé était promis par Madame la préfète pour l’été dernier. Mais, aucune proposition nouvelle n’a résulté de la seule réunion qui s’est déroulée fin mai entre cette dernière et Jean Yves Gouttebel, Président du Conseil départemental.

 

Les services de la DRAC s’opposent au projet au motif qu’il impacterait la zone archéologique de Gondole au Cendre. Vont-ils empêcher la réalisation des constructions sur le site de l’ancien Hôtel Dieu à Clermont-Ferrand où des découvertes archéologiques majeures ont été récemment mises au jour ? Y-aurait-il deux poids, deux mesures ?

 

Pourtant la situation sur le terrain s’aggrave. Le dernier comptage effectué par les services techniques de la mairie de Cournon d’Auvergne, entre le 20 et 26 novembre 2019, révèle une stabilisation du nombre total de véhicules passant ave du Pont, soit peu ou prou 95 000 véhicules par semaines. En revanche, pour la semaine considérée, on note, par rapport au précédent comptage de mai 2017, une augmentation de 67% du trafic poids lourds (4761 PL) et de 37% de véhicules en plus en infraction avec la vitesse maximale autorisée en agglomération (23 983 véhicules impliqués).

 

Ce n’est plus supportable !!!

 

Pour les riverains cela se traduit par du bruit, de la pollution et un risque quotidien d’accident pour entrer ou sortir de chez soi avec son véhicule.

 

Pour les usagers, de plus en plus énervés par la situation au fil du temps, ce sont des heures perdues dans les embouteillages le matin mais également le soir. Les conséquences sont néfastes pour la fluidité des modes de transport privés et publics.

 

Ce n’est donc pas pour demain que le trajet entre Billom et Clermont-Fd s’effectuera entre 30 et 45 mn comme a tenté de la démontrer, sur je ne sais quelle bases, l’étude du GRAND CLERMONT en 2015.

 

Que font les pouvoirs publics ? Madame la préfète a rencontré fin novembre les élus de Cournon d’Auvergne et aurait promis de rencontrer rapidement Jean Yves Gouttebel.

 

Mais depuis que ce dernier est confronté aux clans de son assemblée qui aiguisent déjà les couteaux en, vue des élections départementales de 2021 sera-t- il toujours enclin à mener ce projet à son terme ?

 

A les entendre tous disent travailler pour les Puydômois. Y croient-ils eux-mêmes ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article